lespiedssurterre.fr

Trouvez les meilleurs plans shopping du web

Reconnaître les symptômes du syndrome du choc toxique

regles mal au ventre

Le syndrome du choc toxique est une maladie qui atteint les femmes. Même si elle est exceptionnelle, cette maladie ne se passe pas forcément de manière anodine. Ses symptômes et ses manifestations graves peuvent aller de l’étourdissement, voire même au coma. Apprenez à déceler les symptômes d’alerte du SCT afin de pouvoir être traitées rapidement.

Des symptômes un peu trop ordinaires

La manifestation du syndrome du choc toxique est parfois trop banale et les femmes n’y prêtent pas ainsi trop d’attention. Alors que c’est là que réside le danger, vu que l’on ne se méfie pas.

vagin intimiteLes femmes qui sont atteintes du SCT ressentent au début de la maladie des symptômes similaires à ceux d’une grippe. Il y a donc une poussée de fièvre (avec une température de plus de 38,9° C), des maux de tête ou encore un malaise. Il n’est pas rare également d’observer une éruption de boutons comme la scarlatine et une desquamation identique à celle provoquée par les coups de soleil. À son summum, les symptômes peuvent inclure un extrême état de fatigue. A part cela, d’autres symptômes tels que des vomissements, une diarrhée ou encore des douleurs musculaires peuvent avoir lieu.

Les symptômes du syndrome du choc toxique surviennent au moment des règles, quelques jours après voire une a deux semaines après les règles. Pour plus d’infos sur le sujet, ce site vous aideras !

Que faire ?

Si les femmes ressentent des symptômes similaires à la grippe pendant les règles et que, ces symptômes progressent même après la fin des règles, alors les médecins préconisent d’effectuer rapidement une consultation. Plus, la consultation est faite tôt, plus les chances d’éliminer les risques du syndrome du choc toxique augmentent.

reglesSi la patiente est diagnostiquée avec un SCT, alors elle recevra des traitements qui consistent à lui prescrire une antibiothérapie. Une perfusion d’antibiotiques sera nécessaire pour éliminer les toxines du sang. Dans des cas graves d’étourdissements ou de perte de conscience, des techniques de réanimations seront appliquées.

Dans tous les cas, avant de consulter en urgence, un médecin, ayez le réflexe de retirer immédiatement le tampon ou la coupe menstruelle au moindre doute.

En bref, les femmes doivent faire preuve de bon sens lorsqu’elles sont en règles. Même si vous ressentez des symptômes bénins qui s’apparentent à un état grippal, la prudence est de consulter un médecin pour éliminer tout doute.

 

Comment le SCT se déclenche-t-il ?

Le syndrome du choc toxique est une maladie qui est due à un empoisonnement du sang provoqué par une toxine dangereuse. Cette toxine est appelée TSST-1 et est libérée par certaines souches de staphylocoques dorés ou Staphylococcus aureus. Ces bactéries sont présentes un peu partout dans le corps et les femmes en sont porteuses au niveau du vagin. Le choc toxique se déclenche lorsque les bactéries prolifèrent dans le vagin en période de règles. En effet, quand le sang des règles est bloqué dans le vagin par le biais du port prolongé de tampons ou de coupe menstruelle, les staphylocoques voient leur nombre augmenter considérablement et elles arrivent ainsi à coloniser le vagin. Elles libéreront ensuite les toxines dans le sang via les muqueuses vaginales.

C’est la raison pour laquelle, afin d’éviter le SCT, il est recommandé de ne pas porter plus de 10 h de temps en continu un tampon vaginal ou une coupe menstruelle lors des règles. Cette maladie rare peut arriver à toute jeune femme pendant les règles. Les statistiques parlent de 10 à 20 % de femmes qui portent potentiellement les staphylocoques dorés pendant leur règle.