Grignoteuse : guide d’achat et comparatif 2019 par nos experts

La grignoteuse est un outil indispensable pour tout bricoleur qui souhaite effectuer diverses opérations sur de fins éléments métalliques, essentiellement de la tôle (bien qu’elle puisse aussi être utilisée sur d’autres matériaux). Suivant la nature de vos travaux, vous aurez besoin d’une largeur de coupe définie laquelle dépend du poinçon de la grignoteuse. Cet outil sert principalement à tailler des formes arrondies.

Notre sélection des meilleures grignoteuses

 La JN1601 De MakitaLa D18550 de DemaLa GNA 2.0 de BoschLa TruTool N 200 de TRUMPF
Principaux avantages
  • Légère et maniable.
  • Poiçon orientable et matrice pivotante pour différentes coupes.
  • Jauge d’épaisseur
  • Prix très avantageux
  • Rapidité et précision.
  • Bonne maniabilité.
  • Permet d’effectuer facilement différentes coupes.
  • Polyvalente, rapide et précise.
  • Légère et peu encombrante.
Principaux désavantages
  • Léger manque de rapidité.
  • Cadence de coupe relativement faible.
  • Encombrement important
  • Prix relativement élevé.
  • Prix élevé.
Prix389,99 €142,90 €561,93 €933,60 €

 

La grignoteuse JN1601 de Makita : un rapport qualité/prix appréciable

On peut d’emblée noter que cette grignoteuse est assez maniable et facile à utiliser grâce à sa grande légèreté (elle pèse 1,6 kg) et à sa taille modérée. Elle permet d’effectuer un large éventail de découpes différentes grâce à sa matrice tournante et son poinçon orientable. Vous pouvez aussi garder un œil sur votre coupe grâce à sa jauge d’épaisseur. Avec sa puissance de 550 watts et sa cadence de coupe de 2200 cps/min, elle permet d’effectuer des coupes nettes et précises.

La grignoteuse D18550 de Dema : idéale pour les petits budgets

Sa cadence de coupe qui se positionne à 1000 cps/min gagnerait vraiment à être améliorée mais cette grignoteuse offre néanmoins la possibilité d’effectuer différentes coupes car étant facilement orientable. Ses largeurs de coupe assez grandes ne permettent pas de jouir de la meilleure précision qui soit et elle s’avère meilleure sur des coupes droites. On notera aussi que son poids de 3,8 kg détériore sérieusement sa maniabilité. Toutefois, ses performances sont globalement correctes pour un prix dépassant légèrement les 140 euros.

La Grignoteuse GNA 2.0 de Bosch : la qualité allemande

D’emblée, on est vraiment rassuré par la garantie comprise entre 1 et 3 ans que propose Bosch sur cette machine. Par ailleurs, cette grignoteuse est assez compacte et plutôt légère car elle ne pèse que 2 kg. Il est possible d’effectuer différents types de coupes avec cette machine y compris des coupes droites bien nettes grâce à la possibilité de bloquer la matrice. Avec une puissance de 600 Watts et une cadence importante, elle vous permettra d’effectuer vos coupes rapidement et avec précision.

La grignoteuse TruTool N 200 de TRUMPF : pour une qualité optimale

Maniable et légère, cette grignoteuse ne pèse que 2 kg. Elle s’avère aussi performante sur des tôles parfaitement planes que sur des tôles plus courbées. Il est assez facile d’orienter cette machine en fonction de la coupe souhaitée car elle peut pivoter à 360° par pas de 45°. De plus, pour vos différents besoins, vous pourrez procéder au changement de votre poinçon ou de votre matrice sans faire intervenir un quelconque autre outil. Cette machine a en outre spécialement été conçue pour permettre un accès facilité aux zones qui sont d’ordinaire difficiles d’accès. On notera toutefois que cette grignoteuse est loin d’être donnée. 

Comment choisir sa grignoteuse ?

Le type de grignoteuse

On distingue deux grands types de grignoteuses : les grignoteuses électriques et les grignoteuses pneumatiques. Pour juger de la performance du premier comme du second type de grignoteuses, on s’appuie sur la largeur du poinçon ainsi que la cadence qui détermine le rythme auquel se fera la coupe.

Les grignoteuses électriques offrent des performances moins élevées que les grignoteuses pneumatiques. De plus, les grignoteuses pneumatiques sont bien plus agréables et pratiques à l’utilisation en raison de leurs petites tailles. Une autre particularité des grignoteuses pneumatiques réside dans leur cadence plus élevée et leur plus grande précision. Résultat : les découpes sont d’une netteté accrue et il n’y a pas de bavures.

La nature des coupes à effectuer

Il est assez commun de confondre grignoteuse et cisaille à tôle. Pourtant, la grignoteuse ne va faire que grignoter le métal ou l’élément métallique sur une largeur variant en fonction de la taille du poinçon. C’est pourquoi, vous devez choisir une puissance, une cadence et une largeur de coupe adaptées à vos besoins. De plus, la grignoteuse devrait donner la possibilité d’orienter sa tête afin de pouvoir effectuer des coupes droites ou courbées. Sachez en tout cas que les grignoteuses permettent généralement de faire varier la puissance selon les besoins.

Comment bien utiliser sa grignoteuse ?

Puisque votre sécurité prime sur tout le reste, lorsque vous souhaitez manipuler une grignoteuse, il est primordial de vous munir d’un ensemble d’accessoires de protection notamment des lunettes et des gants de protection. Pensez également à revêtir des vêtements assez épais.

L’autre chose importante à garder en tête est la nécessité de procéder périodiquement au changement du duo matrice (la partie qui supporte le poinçon) et poinçon car il a tendance à se dégrader assez vite. La bonne nouvelle est que ces accessoires se vendent souvent par lots de plusieurs pièces. Si vous débutez tout juste dans le bricolage, sachez que l’utilisation de la grignoteuse est cantonnée à des éléments métalliques (en aluminium, acier ou inox par exemple) de faible épaisseur. Vous ne pouvez donc pas vous en servir sur des tubes ou des fils par exemple.